Mayta

     

 

 

L’intégrale

L’intégrale de la conférence en ligne
« Marc Boisson, un écrivain français au Brésil » 28 novembre 2020

Une invitation de l’Association des professeurs de français du Minas Gerais et de l’Alliance française de Belo Horizonte.

Cliquer sur l’image

« Un écrivain ne choisit pas ses thèmes, ce sont les thèmes qui le choisissent »

Mario Vargas Llosa

« En 2012, à 58 ans, vingt-cinq ans après mon doctorat, je commençai une dernière recherche, que je dédiais… à la mort. »
Il est mort Jim P. 13

Pérou, Brésil, Mexique, France

Dans le roman Il est mort Jim, le lecteur est invité à rejoindre le Pérou. Il parcourt avec Jim Rosso la ville de Lima, ses falaises sous lesquelles gronde l’océan, ses parcs et ses rues coloniales. Il s’envole d’une poussée de réacteurs au-dessus des Andes pour rejoindre le Brésil et le temps arrêté du Minas Gerais, puis la France, où Jim accomplit le dernier chemin avant celui de sa nouvelle vie en direction de Compostelle.

Dans Ça n’intéresse personne, le narrateur rencontre le Père Brune au Mexique, un pays dont la magnificence baroque inspire ses réflexions sur de mystérieuses révélations, avant de conclure son parcours dans un petit appartement parisien, où l’après-midi accompagne son vis-à-vis vers la fin de sa mission.

Les narrateurs

Jim Rosso, le narrateur de Il est mort Jim découvre un monde qu’il ne soupçonnait pas. Il est vrai qu’il est invisible. Ses certitudes sont à ce point ébranlées devant les innombrables témoignages de l’au-delà qu’il se demande si ne pas y prêter attention n’est pas l’attitude la plus absurde et irrationnelle.

On ne connaît pas bien le narrateur de Ça n’intéresse personne. A-t-il choisi de s’effacer devant ce qui le fascine, à commencer par un pays, le Mexique, un prêtre qui a bien existé mais qui paraît issu d’un livre, une apparition de la Vierge Marie qui dévoile maintenant tous ses secrets ?

Où est Jim ?

Il est des enquêtes dont on ne revient pas et pourtant, Jim Rosso, professeur à l’Université catholique de Lima, n’était pas un débutant dans le domaine de la recherche. Mais comment ne pas devoir réviser de fond en comble son existence quand on explore la vie après la mort ?

Il est mort Jim, en version papier ou e-book : rubrique Librairie.

 

Nouveau !

Je suis très heureux de vous annoncer que mes deux derniers livres peuvent désormais être commandés à la page Librairie de ce site. Les livres électroniques sont disponibles dans le monde entier et les éditions papier en France métropolitaine. Merci de votre intérêt et de la diffusion que vous pourrez en faire.
Marc Boisson

Plus je vieillissais…

Il est mort Jim a visité Lima en compagnie d’une lectrice qu’il apprécie tout particulièrement. Elle nous envoie des photos. Merci à elle ! Quand la fiction crée la réalité.

« Plus je vieillissais, plus j’aimais me promener sur le bord de mer. J’allais régulièrement sur le Malecón Císneros, à Miraflores, où, du haut des falaises, on embrasse l’océan Pacifique. »

« Je me vis sur la falaise de Miraflores, marchant d’un parc à l’autre, comme je le faisais souvent, observant le Boeing dans lequel je volais. Le ciel en haut des Andes était dégagé. »