Je suis à la moitié de la série Il miracolo sur Arte. La qualité n’étonne pas sur cette chaîne. Je me délecte. La question est, comme pour l’écriture d’un livre avec des incursions dans les phénomènes non encore expliqués (je ne dis pas “inexplicables”), comment la série va faire aboutir l’intrigue. L’impatience me gagne.

Cliquer sur l’image